Guide francophone pour visiter l’escalier Selaron

Guide francophone pour visiter l'escalier Selaron

Quiconque se rend à Rio de Janeiro sait déjà qu’il y aura une multitude d’attractions touristiques – des plus divers styles – réparties dans la ville, et l’Escalier Selarón est l’une de ces oeuvres spectaculaires, dignes d’être enregistrées par nos yeux et par l’objectif des caméras.

Pour cette raison, l’escalier de Lapa, le plus célèbre du Brésil, accueille des touristes du monde entier, désireux d’analyser de près les tuiles et carreaux les plus variés installés par l’artiste chilien Jorge Selarón.

Qu’est-ce que l’escalier Selarón?

L’histoire de ce monument de la ville merveilleuse est pleine d’affectivité, quand il synthétise la trajectoire d’un artiste qui est tombé amoureux des terres brésiliennes – et en a fait son foyer définitif – et a décidé de leur rendre hommage avec un projet qui a duré une vingtaine d’années de sa vie.

Cet exploit fut considéré, y compris par Jorge lui-même, comme une “grande folie”, car le céramiste et peintre rénova seul, pièce par pièce qui, aujourd’hui, représentent l’une des cartes postales de la ville de Rio.

Reconnue par la Loi comme héritage historique et culturel de la ville de Rio de Janeiro, en 2015, l’escalier Selarón est une oeuvre urbaine, renversée, à ciel ouvert — une rue art — composée d’une énorme mosaïque bleuâtre sur ses plus de 200 marches.


Ainsi, sur les 125 mètres de longueur que possède le trajet, on peut apercevoir un chemin coloré, rempli de teintes qui renvoient aux couleurs du drapeau brésilien — et aussi au drapeau du Chili, en raison du rouge — qui est rempli d’histoires qui caractérisent le lieu.


Jorge Selarón, quand il a décidé de commencer la confection de cette installation artistique, avait en tête une restauration de l’escalier abandonné et sans attrait qui s’étendait devant la maison dans laquelle il vivait.

Qui était Jorge Selarón?

L’artiste Jorge Selarón (1947-2013) est arrivé au Brésil au milieu des années 1980, après avoir voyagé dans le monde entier, et a décidé que la ville de Rio serait son foyer, tant qu’il vivait encore, et a donc commencé à effectuer son intervention culturelle dans l’espace où il occupait, rendant hommage au pays qui l’a accueilli.

Après avoir gagné la répercussion internationale comme l’un des escaliers les plus incroyables du monde, l’endroit accueille des visiteurs tous les jours, excités de parcourir l’étendue de l’oeuvre et de prendre de nombreuses photos merveilleuses avec ce “décor” qui exhale notre brésilité.

En raison de la forte demande, il n’est pas rare de trouver des files d’attente et des déplacements intenses — surtout en période de vacances prolongées, des heures de pointe et de haute saison — alors que, pour profiter de la balade avec un peu plus de tranquillité, l’indication est d’y aller avec un guide francophone de Rio de Janeiro pour vous en expliquer d’avantage.

Quand l’escalier a-t-il été construit?

Avant de devenir un lieu touristique, les escaliers qui ont été aménagés entre le milieu des années 90 jusqu’à environ l’année 2013, existaient déjà dans la ville de Rio de Janeiro, mais ils étaient voués à l’abandon et à la marginalisation. Entouré de bâtiments résidentiels et servant de lien entre des quartiers importants de la capitale carioca, le site était perçu comme un simple tronçon entre les rues de la région.

En raison de sa qualité d’héritage, aujourd’hui, l’escalier ne peut pas être décaractérisé et ne pas recevoir d’interférence dans sa composition. Mais elle a été changée pendant des années par son créateur, qui allait modifier les carrelages en recevant plus de pièces ou qui pensait qu’il valait mieux faire quelque changement pour l’harmonie esthétique de l’espace.

Combien de marches a l’escalier Selarón?

Ce sont 215 marches d’art urbain pur, rénovées par les mains de l’habile artiste qui a eu son nom délégué à l’oeuvre. La montée peut même ressembler à un marathon et nécessite de la disposition, mais elle vaut tout effort quand la couleur et les nombreuses combinaisons de formats et de styles de techniques s’unissent dans une expérience esthétique particulière.


Dans les “blocs de béton” étroits, on a utilisé diverses formes d’arts plastiques que Jorge maîtrisait, comme les peintures à la main qu’il avait réalisées lui-même sur environ 300 tuiles, racontant des histoires de la vie personnelle — comme l’image d’une femme africaine enceinte très présente dans plusieurs pièces — et aussi sur le Brésil. En outre, l’utilisation de la décoration en relief apparaît également sur certaines plaques de céramique.

Quelles sont les principales curiosités sur le lieu?

Comme il s’agit d’un art unique et inusité, l’escalier Selarón attire toutes sortes de publics, y compris les célèbres! Le site a été le lieu d’un enregistrement de clips vidéo très connus comme “Walk On” du groupe irlandais U2 et aussi de “Beautiful” du rappeur américain Snoop Dogg, avec la participation de Pharrell Williams.

De plus, c’est le thème principal du court documentaire “A Grande Folie” qui raconte l’histoire de la vie du Chilien installé au Brésil — et citoyen d’honneur de Rio de Janeiro — Jorge Selarón.

Il a également participé à des films à grand tirage tels que Hulk de Marvel Studios et est devenu un sujet de magazines importants tels que National Geographic, qui a considéré cela comme la “plus grande sculpture au monde créée par un seul artiste”.

Une autre curiosité intéressante est que, initialement, Selarón n’avait pas les conditions financières pour poursuivre sa création, alors il vendait certaines de ses peintures afin de lever des fonds et d’avancer dans le projet.


Cependant, avec le temps et la renommée que le site a gagné, les tuiles ont commencé à venir par les voyageurs de divers pays et localités, qui tenaient à laisser une contribution à la mosaïque. Ainsi, l’artiste a composé son oeuvre avec des milliers de cadeaux qu’il recevait des gens, estampillant une véritable vitrine mondiale.

L’Escalier Selarón témoigne du fait que la capitale carioca ne vit pas seulement de plages magnifiques, mais abrite aussi les plus beaux et les plus diversifiés sites touristiques de notre pays.

Conseil: prennez un guide francophone pour visiter Santa Teresa